Quelles subventions pour quelles pompes à chaleur ?

Il serait injuste de savoir que seule une partie des usagers de pompes à chaleur peut bénéficier d’aides financières venant d’une entité particulière. Si l’utilisation de la PAC air-air permettait, avant 2009, de bénéficier de subventions de l’État, cela n’est plus d’actualité. Heureusement, il en est de nouveau le cas aujourd’hui, grâce à un organisme national. Désormais, tous ceux qui se trouvent concernés dans la stratégie énergétique de l’État tirent avantage d’un soutien financier, et ce, en fonction du type de pompe à chaleur utilisé. Quelles catégories de subventions obtenir pour quels modèles de thermopompe ?

L’ASE pour les usagers de la pompe à chaleur air-air

Dans le cadre de son projet appelé « Habiter mieux », l’ANAH (Agence Nationale pour Habitat) veille sur les ménages à faibles revenus qui envisagent d’acquérir une pompe à chaleur. Le but de cette entité de l’État est d’encourager les citoyens les plus modestes à s’investir dans la foulée de l’exploitation de l’énergie renouvelable. Ils sont alors conviés à améliorer leur habitation en se procurant d’une pompe à chaleur, et plus précisément du système air-air. Il s’agit de l’ASE (Aide Solidarité Ecologique) permettant aux bénéficiaires d’apporter une rénovation thermique à leur logement. Un montant de 1 600 € est octroyé aux propriétaires bailleurs de pompe à chaleur air-air dont les revenus mensuels sont moyens. Une somme plus importante pouvant aller jusqu’à 2 000 € est proposée aux ménages les plus en difficulté financière. Sur la base d’un calcul effectué par des professionnels et distributeurs de pompe à chaleur, les possibilités d’économie à réaliser grâce à une ASE sont d’environ 900 €.

Le CITE pour les usagers de pompes à chaleur autres que système air-air

Connu par « crédit d’impôt transition énergétique », le CITE est une subvention d’un taux unique de 30 % octroyée aux usagers de PAC air-eau, hydrothermiques et géothermiques. Pour l’obtenir, il faut opter pour l’une des installations suivantes :

  • Pompe à chaleur air-eau disposant d’un coefficient de performance supérieur à 3, avec, à l’évaporateur, une température de 7°C, et 35°C comme température de sortie d’eau ;
  • Pompe à chaleur air-eau destinée pour le chauffage et/ou la production d’eau chaude sanitaire ;
  • Pompe à chaleur géothermique (sol-sol ou sol-eau) d’un COP d’au moins 3, fonctionnant avec une température d’entrée d’eau de 10°C et de sortie d’eau de 35°C ;
  • Pompe à chaleur air-eau ou géothermique installée par un professionnel possédant une certification RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement ;
  • Pompe à chaleur équipée de dispositifs d’équilibrage de chaleur permettant de diffuser celle-ci d’une manière équitable au sein d’une propriété commune (immeuble) ou individuelle (maison).

Des plafonds à des montants différents sur les dépenses éligibles sont applicables en fonction de la situation matrimoniale du demandeur de CITE. Pour un contribuable célibataire, divorcé ou veuf, les dépenses maximales permettant d’obtenir le crédit sont de 8 000 €. Pour le cas d’un couple marié ou lié par Pacs, le plafond est de 16 000 €. Un montant supplémentaire de 400 € par personne à charge est appliqué pour les couples ayant des enfants.

Demandez votre devis de pompe à chaleur en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://france-pompe-a-chaleur.fr/devis

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Isolation Lille : réduire les dépenses en chauffage

L’isolation thermique est une étape incontournable pour économiser de l’énergie et gagner en confort dans sa nouvelle maison ou dans une habitation rénovée.  A ne pas oublier que l’isolation est également un bon geste en faveur de l’environnement.

Le meilleur moyen de supprimer les ponts thermiques

L’isolation thermique est le meilleur moyen d’éviter les ponts thermiques, lesquels sont à l’origine d’une grande partie des gaspillages énergétiques dans une habitation. Il faut savoir 30% de la chaleur émise par le système de chauffage central et d’appoint s’échappe à travers la toiture et les combles, 25% à travers les murs, 10 à 15% à travers les ouvertures (fenêtres, portes…), et 7 à 10% à travers le sol. Si l’on veut supprimer les ponts thermiques on doit donc commencer d’abord par les combles et la toiture. Avant de chercher à augmenter les performances de votre installation de chauffage ou alors de remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière de nouvelle génération de type modèle à condensation ou  basse température, pensez donc d’abord à isoler votre maison.  

Que faudra t-il étudier avant les travaux ?

Avant d’entreprendre des travaux couvreur Lille, il faut tenir compte de certains points dont la réglementation. Il faut ainsi tenir compte des normes  en vigueur pour répondre aux exigences actuelles en matière de performances énergétiques. Pour pouvoir déterminer la puissance de la chaudière à choisir et le type d’isolant à installer, la réalisation d’un bilan thermique est recommandée. Notons qu’on peut toujours compter sur une entreprise d’isolation à Lille pour effectuer cette étude. Avant de commencer les travaux, il faut aussi bien choisir le matériau de son panneau isolant, la conductivité comme la résistance thermique.

Quel type d’isolant choisir pour améliorer le confort thermique ?

Le choix est si large qu’il est parfois difficile de choisir un service rénovation de toiture. En effet, il existe trois grandes catégories d’isolant à savoir l’isolant minéral, l’isolant naturel et l’isolant synthétique. Il faut bien faire son choix en fonction de la zone à isoler. A titre exemplaire, le liège expansé qui est un isolant naturel est adapté pour l’isolation des combles non habitables, les toitures, les sols, les murs et mêmes les fondations. Classés également parmi les isolants naturels, les fibres de bois sont utilisées pour isoler les toitures, les dalles, les murs, les cloisons et les planchers. Si vous voulez isoler un toit-terrasse, vous pourrez opter pour le polyuréthane. Cet isolant synthétique convient également pour l’isolation du sol et des murs. La mousse phénolique est aussi un isolant synthétique adapté pour les combles et les toitures. Au cas où vous préféreriez une isolation minérale, vous pouvez opter pour la laine de roche, laquelle est adaptée pour les toits inclinés, les ossatures métalliques ainsi que les dalles flottantes. Il vous est également possible de choisir à la place de celle-ci, la laine de verre, un isolant minéral à fortes résistances thermiques, ou encore le verre cellulaire qui convient aussi pour les toits plats et les fondations. A noter que la plupart des isolants sont disponibles en panneaux, granulés, rouleaux et flocons. Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise d’isolation à Lille.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Changer le parquet  d’une maison en faisant appel à une entreprise travaux  Nord

Le parquet est un revêtement du sol toujours tendance de nos jours. Il apporte de la gaieté et de l’élégance à nos intérieurs. Certes, le parquet est résistant, mais au fil des années, il finit par vieillir. Rénover un parquet endommagé nécessite du temps, de la patience et surtout de la précision. Faire appel à un professionnel est indispensable pour accélérer les travaux. Une entreprise travaux Nord peut intervenir dans les travaux rénovation Nord. Elle se chargera de tous les détails pour embellir et remettre à neuf le parquet dans un délai déterminé.  Choisir une entreprise spécialisée pour la rénovation de son parquet ne se fait que rarement. Le propriétaire devra cependant décider quelle est l’entreprise adéquate pour réaliser ces travaux rénovation Nord.  Avec ses artisans expérimentés, une entreprise redonnera vie au parquet. Elle se chargera du relooking parfait du sol de l’habitat qu’elle prend en main.

Les différents types de parquet

Le parquet peut être massif ou contrecollé. Un parquet massif est un parquet traditionnel  composé d’un seul élément de bois, par opposition au parquet contrecollé qui est constitué de deux à trois couches dont la couche supérieure est appelée couche d’usure. Cette dernière est en bois noble : chêne, hêtre… La durée de vie d’un parquet contrecollé se base sur l’épaisseur de la couche d’usure. Par ailleurs, le parquet contrecollé est moins résistant que le parquet massif. On peut poser les parquets en pose flottante d’où le nom de parquet flottant. Il est également possible de voir un parquet stratifié qui est une imitation du parquet.

Les raisons pour opter de travailler avec une entreprise pour refaire un parquet

Tout d’abord, l’entreprise rénovation dispose des outils nécessaires pour refaire les vieux parquets dans les meilleures conditions. Elle offre des prestations de service de qualité aux clients et ce à moindre coût. Toute l’équipe de cette entreprise mettra toute leur compétence ainsi que leur savoir-faire au service de sa clientèle. Dans l’exécution de son travail, elle est tout d’abord à l’écoute des besoins et des attentes des clients. Ensuite, elle s’appuie sur les moyens budgétaires de ces derniers afin d’offrir les meilleurs prestations et cela, même en fonction du budget du client.

New construction addition being added to old home

New construction addition being added to old home

Par ailleurs, avant toute prestation, l’entreprise offre gratuitement des devis travaux Nord bien détaillé. Ces derniers sont  capitaux pour permettre d’inspecter toute la qualité et la quantité des matériels indispensables aux différentes activités à accomplir, et évidemment les tarifs rattachés aux services. Le devis détermine la sécurité des transactions réalisées entre le client et le prestataire. Le devis mentionnera la date de début et de fin des travaux,  qui certifiera l’engagement de l’entreprise à terminer les travaux dans les délais convenus. Le client dispose d’un service après vente en d’autre terme en cas de défaut dans les travaux, les techniciens devront corriger leurs erreurs.

Suivez-nous sur Diigo: https://www.diigo.com/profile/renobatimentnord

Si le propriétaire de la maison veut s’occuper de ses travaux lui-même, il peut demander des conseils aux techniciens de l’entreprise. Ces professionnels qui sont toujours à l’écoute guideront le client dans toutes les étapes à suivre pour l’installation d’un nouveau parquet.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr